top of page

N'éteignons pas l'Esprit !

Ce troisième dimanche de l’Avent est appelé « Gaudete ». Ce mot latin signifie « réjouissez-vous ! ».

Mais de quoi pouvons-nous nous réjouir en cette conjoncture si morose. Je ne pense pas seulement aux guerres ou aux problèmes économiques  et climatiques. Je pense aussi à la perspective de ces lois mortifères par rapport à la fin de vie et à l’inscription du droit à l’avortement dans la constitution. La « culture de mort », comme l’appelait Jean-Paul II, continue son chemin dans nos sociétés déchristianisées qui, dans l’abondance et la technique, ont perdu le sens de la vie, ont perdu tout simplement la joie, la remplaçant par le plaisir et le bien-être.

Car, de joie, il n’y en a vraiment qu’une : nous sommes sauvés ! Et cela, nous le devons au Christ qui est venu demeurer parmi les hommes, qui est ressuscité et qui reviendra dans la gloire. Ce jour-là, il n’y aura plus de larmes ni de peurs. Le Seigneur vient ! « Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m’a vêtu des vêtements du salut. » (Is 61)

Notre joie profonde du Christ, lumière de nos vies, est une étoile qui brille dans l’obscurité de notre monde. Que la venue du Christ à Noël rallume notre flamme !

« Soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance. » (1Th5). Et saint Paul ajoute : « n’éteignez pas l’Esprit ».

Oui : n’éteignons pas l’Esprit ; qu’il nous donne la joie que nul ne pourra nous ravir !

François Lainé +

Posts récents

Voir tout

J'ai mal

C’est une coïncidence troublante. Au moment où l’on dit adieu à Robert Badinter qui obtint l’abolition de la peine de mort dans notre pays, on va inscrire dans la constitution le droit décider de la v

Il n'est jamais trop tard

Lorsqu’on est en vacances, il est souvent plus difficile de vivre le Carême car deux finalités ont tendance à s’opposer : d’une part se reposer, se détendre, prendre du bon temps pour revenir en plein

Le Carême commence bien tôt !

Cette année, le mercredi des Cendres tombe le 14 février. Mais figurez-vous que le carême peut parfois commencer encore bien plus tôt dans le calendrier. Si Noël est célébré chaque année à la même dat

bottom of page